Inauguration Sculpture

La sculpture sur la Place du village.

En 2007, Gérard Huré, Maire de Précilhon de 1983 à 2008, ayant la volonté d’enrichir la commune d’une oeuvre d’art, a contacté Eva Roucka. “la Tolérance” est une oeuvre qui se veut compréhensible par tous. C’est un ensemble de personnages de tous âges et de toutes provenances qui démontrent par leurs attitudes et leurs expressions qu’ils sont ensemble dans le respect des uns et des autres. Les personnages représentent les différentes périodes de la vie ; Les plus petits étant entourés par les parents, les plus âgés soutenus par les plus jeunes. Les enfants jouent, la jeune fille rêve, l’adolescent à vélo dépense son énergie, le couple danse et symbolise la continuité de la vie, une personne au crépuscule de ses jours est soutenue.

Les couleurs réalisées avec des engobes et des émaux sont cuites et ne réclameront aucun entretien. L’harmonie des couleurs s’accorde avec la brique et elles ont assez soutenues dans l’ensemble sans être criardes. Les briques utilisées ont été cuites à 1200° et sont garanties non gélives. L’ensemble de la sculpture a été réalisé à la briqueterie puis remonté sur place devant le public avec l’aide de la municipalité.

photo-002Dans le cadre des fêtes du village, Précilhon a inauguré en grandes pompes sa nouvelle place fraîchement terminée. C’est le Sous-Préfet Jean Luc Tronco qui, ravi d’assister à l’inauguration symbolisant l’embellissement du village, a coupé le ruban dévoilant la sculpture appelée “SOLIDARITE”. Comme l’a expliqué Gérard Huré, Maire de Précilhon, “nous avons voulu que cette oeuvre ait un sens pour chacun d’entre nous et montre que nous devons tous être solidaires, car sans solidarité rien n’est possible”. sculpture photo-001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Patrimoine

L’église Saint-Martin date du Moyen äge, époque où elle avait pour annexe Saint-Vincent d’Etialescq. Cependant, sa construction actuelle date du XVIIème siècle La nomination du Prêtre à la cure est source de conflit sous Louis XVI qui accorde les droits aux Luger de Précilhon. L’église est entourée d’un cimetière et son porche sert un temps d’école au XIXème siècle. Elle présente une nef principale qui se termine par une abside semi-circulaire percée d’une baie romane, aujour’hui recouverte d’enduit ; le collatéral s’achève par un mur plat. Son mobilier comprend des rétables. Depuis peu, l’Eglise Saint-Martin est incrite à l’inventaire des Monuments Historiques.

 

Le Monument aux Morts. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la Commune de Précilhon, comme de très nombreuses municipalités, fait ériger un monument marquant le souvenir de ses soldats tombés au champ d’honneur. Le Monument aux Morts se compose d’une base à degrès, d’un socle portant l’inscription “à la mémoire des enfants de Précilhon morts pour la patrie” et d’un obélisque se terminant en pyramidion. Ce monument de type civique reprend la typologie formelle la plus fréquemment utilisée pour ce type d’édifices. Relativement soble, l’obélisque est uniquement décoré d’une palme, en bas-relief, symbolisant la victoire ou le martyre. Quatorze Précilhonnais ne rentrent pas de la Grande Guerre. Un hommage leur est rendu chaque année lors de la cérémonie du 11 novembre.

 

Ruines du château Bazerques. Dressé à proximité de l’église, au bord du ruisseau, les ruines du château témoignent du faste passé de la Commune. L’édifice est tout d’abord la propriété des Gayrosse jusqu’au XVIème siècle. Il est construit en majeure partie par Bernard de Casaucau, chanoine de Lescar. Les Luger en deviennent propriétaires au XVIIème siècle jusqu’en 1733, date à laquelle la commune l’acquiert et en fait un presbytère. Le dernier propriétaire est ensuite la famille Bazerques ; depuis le château est en ruines. La demeure est de style Renaissance. Elle présente un corps de logis allongé, une tour carrée à quatre niveaux, deux étages couverts d’un toit béarnais. L’entrée principale se fait au nord par une porte ogivale et les murs sont en galets polygéniques, en moellons de calcaire et en grès. A l’intérieur des ruines du château de Bazerques se trouvent encore une cheminée Renaissance moulurée et une autre cheminée en stuc.

 

Dolmen “Darre la Peyre” On le trouve sur le chemin des crêtes, lieu dit Darre l Peyre. Il date de 4 000 av JC/1er siècle. C’est un dolmen classique à rapprocher d’une sépulture individuelle sous lequel ont été mis à jour des éléments lithiques et de la céramique attestant d’une fréquentation ancienne du site et de sa réutilisation à différentes périodes. Des travaux de nettoyage et de valorisation sont en cours, sous l’égide du SRA avec le Lycée Agricole de Soeix.

Compte-rendu de manifestation : visite guidée du patrimoine local, organisée avec le concours du CIAP, dans le cadre du label « Pays d’Art et d’Histoire ».

La 2ème journée de visite du patrimoine Précilhonnais s’est déroulée le Samedi 12 Décembre 2015. L’approche des fêtes de fin d’année, une météorologie des plus agréables et un défaut de communication (journaliste accidenté…) n’ont pas été propices à la venue d’un public aussi important que pour la 1ère édition. Toutefois, comme à son habitude, Anne Giannérini a conquis les présents par la qualité des contenus et de la pédagogie employée.

Le Dolmen de Précilhon dit « Darré la Peyre  » (= « derrière la pierre » ) a constitué un moment important de la manifestation. S’inscrivant dans une suite de mégalithes situés sur la continuité d’une ligne en relief de crête entre vallée d’Ossau et Précilhon, ce monument du patrimoine local, réhabilité il y a peu, a permis de retracer les étapes d’une présence humaine permanente sur le site depuis les temps préhistoriques ( 40 à 50 000 avant notre ère), et ce, jusqu’à nos jours.

La visite de puits privés et/ou communaux, édifiés vers le milieu du 18ème siècle (acte notarial de 1742), a mis en évidence certaines prouesses architecturales (de 14 à 20 m de profondeur) et l’importance de l’eau tant au niveau domestique qu’économique. Au cours de ce périple, les visiteurs ont pu (re-)découvrir l’une des anciennes Mairies-Écoles, aujourd’hui en ruine. Mado IRRIGOYEN et Frédéric PATIE, mémoires vivantes et intéressées du village ont enrichi l’exposé de leurs souvenirs et anecdotes. L’approche de la nuit a conduit le groupe à ne pas se rendre au Lavoir, mais à partager un petit goûté.

Anne GIANNÉRINI durant son exposé sur les puits

PUITS privé : celui de M. Alain DAUDÉ

  • L’eau se reflète à près de 20 m de profondeur
  • Parois en pierre de taille
  • Evier aménagé dans le mur
  • Inscription « 1821 » sur le linteau, année probable de restauration (M. DAUDÉ et Patxi)

Puits à usage communautaire et privé (Mme LAPËTRE)

Histoire

Un peu d’histoire : du Château de Casaucau au Château de Bazerques

Au XVI ème siècle, par son testament du 24 septembre 1559, le chanoine de Lescar, Bernard de Casaucau, ecclésiastique conscient de ses devoirs et homme d’affaires avisé, fait héritière sa petite nièce Jeanne, fille ainée de Johan de Casaucau, premier jurat, son “principal neveu”. Parmi les biens légués figure la maison qu’il a fait construire mais qui n’est pas complètement achevée, à l’héritière de la “perfecir”. Cette belle demeure est de style “Renaissance” et son histoire est étroitement liée à celle de Précilhon.

Vers le milieu du XVII ème siècle, les biens de Casaucau virent dans la possession des Luger seigneurs de Précilhon, notamment la maison du chanoine. Le 9 août 1733, le seigneur Charles-Antoine de Luger la vendit à la communauté pour “1.950 Frs, 12 pains de sucre et 12 paires de chapons”. Après réparations, elle devint presbytère à l’usage d’abord du premier curé Laihacar. Elle remplit cette fonction au moins jusqu’à la révolution. Le chanoine Bernard de Casaucau a donc bien mérité de rester dans la mémoire des Précilhonnais alors que, semble t-il, le souvenir des Luger se soit complètement effacé.

Vers 1840, on trouve trace d” Mr François Bambalère propriétaire du Château Casaucau et Conseiller à la Cour d’Appel de PAU. Il a deux filles Gertrude et Gabrielle. Il décède le 1er juin 1856.

Le 12 juin 1856, Jean-Baptiste-Adolphe BAZERQUES domicilé à Bazet (Hautes-Pyrénées), propriétaire rentier, âgé de 40 ans, épouse Marie Gabrielle Bambalère, 29 ans, rentière, domiciliée à Précilhon Le 18 mars 1857, naissance de Charles François Auguste BAZERQUES. C’est le dernier châtelain et grâce à la mémoire collective du village, nous avons un aperçu de ce personnage. Célibataire, ce rentier occupe tous ses loisirs à la chasse et néglige son domaine. Il écrit un journal local. Et dans un de ses articles, il raconte avec humour comment, lors de chasses importantes, on ne l’a pas vu depuis plusieurs jours, “sa voisine qui a toujours eu bon coeur” s’est inquiétée. Il envoie les enfants du voisinage porter du gibier chez Layous (à l’entrée d’Oloron). Comme récompense, notre châtelain leur donne un morceau de sucre sur lequel il verses quelques gouttes de liqueur….

Charles BAZERQUES meurt à 61 ans, le 24 août 1918, peut être d’une intoxication due au gibier faisandé. Ironie du sort : huit jours après son décès, la cheminée du château s’écroule…

Carte identité

A PARTIR DU 15 MARS 2017 le secrétarait de mairie ne peut plus enregistrer de demande de cartes identité. En effet, seules les communes dotées d’un dispositif spécial pourront le faire : Oloron, Orthez, Navarrenx, Gan…. ,

La carte nationale d’identité est valide 15 ans.
A compter du 1er janvier 2014, la durée de validité de la carte nationale d’identité passe de 10 à 15 ans pour les personnes majeures.

Pour les mineurs, cette durée de validité reste fixée à 10 ans.

L’allongement de cinq ans pour les cartes d’identité concerne :

  • les nouvelles cartes d’identité sécurisées (cartes plastifiées) délivrées à partir du 1er janvier 2014 à des personnes majeures.
  • les cartes d’identité sécurisées délivrées à des personnes majeures (cartes plastifiées) entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013.
  • L’État simplifie vos démarches. A compter du 1er janvier 2014, la durée de validité de la carte nationale d’identité passe de 10 à 15 ans pour les personnes majeures (plus de 18 ans).

ATTENTION  : Cette prolongation ne s’applique pas aux cartes nationales d’identité sécurisée pour les personnes mineures. Elles seront valables 10 ans lors de la délivrance.

Inutile de vous déplacer dans votre mairie

Si votre carte d’identité a été délivrée entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, la prolongation de 5 ans de la validité de votre carte est automatique. Elle ne nécessite aucune démarche particulière. La date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée.

http://www.interieur.gouv.fr/

Carte nationale d’identité imagescau9svop . La carte nationale d’identité doit être demandée à la mairie du domicile.

La présence du demandeur est obligatoire.

L’empreinte est obligatoire à partir de 13 ans.

Pièces à fournir

  • 2 photographies d’identité de face (3,5 x 4,5 cm) récentes (datant de moins de 6 mois) identiques et parfaitement ressemblantes
  • Le livret de famille
  • 1 justificatifs de domicile récent ; pour un majeur vivant chez ses parents : attestation sur l’honneur d’hébergement.
  • Apporter l’ancienne carte.
  • Justificatifs de changement de situation (mariage, veuvage, jugement de divorce s’il y a lieu…)
  • Pour une première demande, extrait d’acte de naissance de moins de trois mois.
  • D´autres pièces peuvent être nécessaires en fonction de la situation et notamment en cas de vol ou de perte. Dans les deux cas, prévoir l’achat d’un timbre fiscal à 25 EUR .

Gratuit pour un renouvellement.

Pour les enfants mineurs, le parent présent doit fournir une pièce d’identité (et le jugement de divorce complet s’il y a lieu) ainsi que la copie de sa carte d’identité.

PASSEPORT Le passeport doit être demandé auprès d’une mairie équipée pour la délivrance de passeport biométrique (Oloron, Arudy, Pau, Monein…).

La présence du demandeur est obligatoire.

  • Carte d´identité en cours de validité,
  • Ancien passeport,
  • Livret de famille,
  • 2 photos récentes,
  • 1 timbre fiscal (voir tarif ci-après)
  • 1 justificatif de domicile,
  • Jugement de divorce s’il y a lieu.
  • Pour les mineurs : livret de famille des parents, pièce d´identité du parent présent, jugement de divorce complet si nécessaire.
  • 86 EUR pour les majeurs
  • 42 EUR pour les 15-18 ans ;
  • 17 EUR pour les moins de 15 ans

Valable 5 ans pour les mineurs. D´autres pièces peuvent être nécessaires en fonction de la situation (s’adresser aux Mairies délivrant les passeports).

A la Mairie d’Oloron-Sainte-Marie, les demandes de passeport se font sur rendez-vous à prendre auprès du Service Etat Civil en téléphonant au 05.59.39.98.91 (jours de rendez-vous : mardi, mercredi, jeudi de 8 H à 11 H 30 et de 13 h 30 à 16H.

VOUS CHERCHEZ Une réponse à vos questions de la vie quotidienne. Une recherche thématique, géographique ou par nom d’organisme. Un accès aux annuaires de sites locaux, nationaux, européens et internationaux. Des formulaires à imprimer. Toutes les infos et tous les formulaires en ligne sur SERVICE PUBLIC

Présentation de la commune

Authentique et nature, Précilhon donne le ton Ce qui marque immédiatement en arrivant à Précilhon, c’est la sculpture de mur de briques taillées représentant les villageois imbriqués dans des postures expressives. Colorée et drôle, elle représente l’esprit de notre village de 370 habitants : solidarité et vie rurale. Conçue par une artiste tchèque, Eva Roucka, elle démontre aussi l’ouverture de Précilhon à la culture et à la modernité. Se fondant dans le paysage, elle s’acoquine agréablement à l’église Saint-Martin. Petite, intime, celle-ci accueille un rétable et un tabernacle de coeur totalement restaurés à la feuille d’or par des artisans restaurateurs dont le Peintre Philippe Gavillon de Haut de Gan et Stéphanie Redal, Maire actuelle de la Commune. D’autres objets, dont une chasuble cousue de fil d’or, font de cette église du XVIIème siècle un petit musée qui mérite une visite. Il faut dire que le tabernacle à ailes, surmonté d’un dais en forme de coquille ainsi que le rétable constitué de trois panneaux et de colonnes torses datant du XIXème siècle, sont d’une qualité remarquable.

dolmenCe ne sont pas les seules curiosités de Précilhon. En 1952, dans le bois de Précilhon, en bordure du chemin de crête, le dolmen “Darre la Peyre” a été partiellement dégagé du tumulus qui le recouvrait. La présence de cette sépulture est très certaienement liée au pastoralisme pratiqué dans cette zone dès le Néolithique Final, environ 4 000 avant J.C.

Associé au dolmen, le village a conservé quelques puits du XIXème siècle. Construits en galets et couverts d’une haute toiture, on les croise au détour d’une rue ou à proximité d’un pré. Témoins d’un mode de vie passé, certains d’entre eux ont malheureusement disparu mais d’autres ont été sauvés et restaurés. Sous la houlette des habitants et de l’équipe municipale, la volonté d’attirer les visiteurs et de développer l’économie artisanale est clairement posée. Ainsi un grand travail de réaménagement des sites tel que la remise en fonctionnement du lavoir ou le projet de réhabilitation du dolmen sous la drection de Monsieur Dumontier, archéologue en partenariat avec le Lycée agricole de Soeix. Associés aux travaux de voirie, l’enfouissement des réseaux et aménagements paysagers participent grandement à cette dynamique. Ainsi une aire de jeux pour enfants a été aménagée devant la Mairie et on envisage la réouverture des chemins abandonnés de Précilhon et des communes de la plaine d’Escou, pour retracer des parcours de promenades le long du ruisseau Escou.

Toujours guidée par un esprit collaboratif, l’équipe municipale conduite par Stéphanie Redal, s’attache à poursuivre les partenariats et les liens constructifs avec les diverses associations de la commune et les acteurs locaux.Ainsi le projet d’installer une AMAP “association pour le maintien dee l’agriculture paysanne” a vu le jour. Véritable partenariat entre producteur et consommateurs sur la base d’un lien équitable, solidaire, transparent et convivial, l’installation d’un maraîcher de proximité s’avère pertinent sur la Commune qui a souhaité également instauré un “marché” de produits du terroir.

Et Précilhon ne manque pas d’initiatives pour les visiteurs et les Précilhonnais : des ateliers et cours de peinture, de chants et de musiques anciennes avec l’association “L’école des champs”, ou des ateliers de théâtre, ouverts à tous, avec des représentations au mois de juillet, organisés par l’association pour la sauvegarde du Château Bazerques, en sont des exemples. Sans oublier la fameuse course à pied en chemin naturel, de 30 kms pour le premier parcours “initié” et le 2ème de 13 kms plus “découverte” qui traversent successivement Goès, Escout, Escou et Estialescq et qui rassemble plus de 300 passionnés de Trail et de découverte nature : Précilhonnais et OLoronais certes, mais également Jurassiens, Bordelais, Parisiens, Corses, Belges ….. sont au rendez-vous.

vue Nul doute   qu’avec tout   cela, Précilhon   peut retenir   quelques   visiteurs   amoureux   d’histoire,   d’artisanat et de   produits du “terroir” et peut être assister à un concert acoustique en l’église Saint-Martin ou à un spectacle de la saison culturelle …


Toponymie

Le nom du village trouve certainement ses origine dans le nom d’un homme latin Priscillus auquel a été ajouté le suffixe -onem pour désigner le domaine de Priscillus.

1267 : Précilhon (For d’Oloron)
1368 : Plessihoo (notaires de Lucq de Béarn)
1375 :  Precilhoo (contrat de Luntz)
1405 :  Presilhoo (notaires de Navarrenx)
1421 :   Pressilhoo (notaires de Lucq de Béarn)
1548 :  Presylho (réforme des Etats de Béarn)
1776 : Presillon (registre des Etats de Béarn)
Fin XVIII7 : Précilhon (carte de Cassin).

Déclaration préalable

imagescaaw5uwb  La déclaration préalable

 Dans quels cas faut-il         demander  une déclaration   préalable ? Elle est obligatoire     dans les cas suivants :
– Construction ayant pour effet     de créer une Surface Hors   Oeuvre Brute (S.H.O.B) entre 5 et 20 m² compris,
– Ravalement et travaux entraînant un changement d’aspect extérieur,
– Changement de destination lorsqu’il n’y a pas de travaux ou avec des travaux ne modifiant pas les structures porteuses du bâtiment ou sa façade, – Transformation de plus de 10 m2 de SHOB en SHON (Surface Hors Oeuvre Nette),
– Piscine non couverte dont le bassin est supérieur à 10 m² et inférieur ou égal à 100 m², ou celle dont la couverture, fixe ou mobile, est inférieure à 1.80 mètre de haut,
– Construction d’une hauteur supérieure à 12 mètres de haut sans création de SHOB,
– Lotissement créant un ou deux lots ou division foncière.

Comment constituer ce dossier ? La demande de déclaration préalable peut être retirée à la Mairie ou en cliquant sur les liens suivants :

  • Réalisation de lotissements ou autres divisions foncières non soumis à permis d’aménager : http://vosdroits.service-public.fr/…
  • Réalisation de constructions et travaux non soumis à permis de construire portant sur une maison individuelle et/ou ses annexes : http://vosdroits.service-public.fr/…
  • Réalisation de constructions, travaux, installations et aménagements non soumis à permis comprenant ou non des démolitions : http://vosdroits.service-public.fr/…
  • Celle-ci doit être accompagnée des pièces nécessaires (indiquées sur le bordereau de pièces à joindre à la demande selon le projet et sa situation).

Vous devez déposer ensuite votre dossier complet à la Mairie en deux exemplaires. Des exemplaires supplémentaires peuvent être demandés dans le cas de consultations de services.

Le délai d’instruction… Le délai d’instruction de base est fixé à un mois ; cependant si le projet est soumis à consultation de services, un délai supplémentaire peut être nécessaire.

Sa validité… La déclaration préalable suit les mêmes caractéristiques que le permis de construire car elle est valable deux ans et peut être prorogée d’une année si la demande a été faite au plus tard deux mois avant la date d’échéance.

CHATEAU BAZERQUES

Il y a …. quelques années, des amoureux de culture ont créé cette association afin de partager leur passion avec le public : proposant des animations allant du théâtre au chant en passant par des projections – débats ou des sujets divers et variés.

Adeptes de la bonne cuisine, des repas à thèmes animés par des musiciens endiablés ont vu le jour : Sainte-Luce, repas des bénévoles, année cyclo-touriste (2005), soirée espagnole, marocaine, algérienne, cabaret ….

Mise en place également d’un stage de théâtre, une semaine, au mois d’Août, animé par Marie-Hélène Rousset, pour petits et grands.

Différentes compagnies de théâtre ont pu jouer dans le foyer, comme : “Les pieds dans l’eau”, le “scarabée bleu”.

Aujourd’hui, un nouveau virage est pris par l’association. Dorénavant, il y aura 2 branches :

  • culture : animée par Alain DAUDE
  • sportive : animée par Eric SAGOUSPE et Jean-Pierre BADET

Le président est toujours Sylvestre MARESTIN

“LES PRINTANIERES” sont organisées tous les ans en même temps que les fêtes du village. Au programmes : peinture, tremplin rock, chants, musique, théâtre ….

” LE TRAIL” est également organisé durant ces fêtes

EN 2017, L’ASSOCIATION  A DECIDE  DE SE METTRE EN SOMMEIL.

VOIRIE ET CIRCULATION

VOIRIE 
La Commission voirie va faire la liste des travaux à réaliser cette année sur les voies communales.
Sur la D 116, le revêtement de la traversée du village a été refait entièrement en enrobé, par les services du Conseil Général, en Aout 2014.

Il y aura interdiction pendant 3 ans de faire des travaux de raccordement (eau, gaz, assainissement …) avec des tranchées sur cette départementale

Début 2016, des travaux d’enfouissement des lignes téléphoniques, éclairage public et telecom ont commencé et  vont durer six mois sur une partie du chemin d’Es Biès et de la rue de la Barrière. Le plan de circulation sera modifié selon les besoins, des panneaux seront installés par la société DESPAGNET. MERCI DE VOTRE COMPREHENSION. 

PLAN DE CIRCULATION Nous vous rappelons que, suite à la réunion publique sur l’étude de l’aménagement de la rue de la Barrière et du chemin d’Es Biès, la Municipalité a décidé d’instaurer un plan de circulation sur ces deux voies.

Rue de la Barrière ; A compter du 1er avril 2012 :

  • sens interdit du N°1 jusqu’au n°11
  • sens unique du n°11 rue jusqu’au n°1

Chemin d’Es Biès  ; A compter du 1er avril 2012 :

  • sens interdit du carrefour de la Vierge au carrefour de la Carrérotte. (Gimenez-Anquetin)
  • voie sans issue du carrefour de la Carrérotte au carrefour de la Vierge. (Anquetin-Gimenez)
  • sens unique du carrefour Menvielle au 1 chemin d’Es Biès. (Boeuf-Price)

Une barrière a été fixée après le carrefour de la Vierge, sur le chemin d’Es Biès afin de fermer cette voie.

Nous espérons que cette solution permettra de résoudre quelques problèmes de sécurité ou de vitesse.

La DDTM a été saisi par la Mairie afin de trouver une solution aux problèmes de vitesse et de sécurité dans les voies du village et notamment dans le secteur de l’Eglise.

ATELIERS JEUNES

Comme tous les ans, la Commune va accueillir des jeunes, accompagnés d’un coordonnateur pour réaliser quelques travaux, notamment l’embellissement du village (plantation arbres et fleurs).

En 2014, c’est la Vierge à l’entrée du village qui a retrouvé une nouvelle jeunesse ainsi que le Lavoir .p1010046

p1010047
En 2015, c’est le plâtre dégradé par le salpêtre en partie basse du pilier qui a été enlevé, avec dépose du lambris. De plus, la porte située au Nord a été repeinte. En 2016, c’est l’entrée de la Mairie qui sera améliorée.

En 2016 : Travaux de peinture au Presbytère et à la Mairie

Pour 2017 : Aménagement de l’Aire de Jeux, entretien des espaces verts.

Pour 2018, l’opération va être reconduite.

SECRETARIAT DE MAIRIE

dscn0921
La Mairie est située au 1 rue Paralé  à  PRECILHON
Tel 05.59.39.97.73
E.Mail : comprecilhon@cdg -64.fr

Le secrétariat de mairie est ouvert :

  • Lundi :        8h-12h et 13h30  – 17h30
  • Mercredi : 8h-12h et 13h30 – 17h30
  • Vendredi : 8h-12h

p1000106

  • Tel : 05.59.39.97.73
  • E.Mail : comprecilhon@cdg-64.fr

p1000108

PERMANENCE :

- (En construction)

En cas d’urgence :

  • Jean-Pierre TERUEL, Maire : 06 84 05 57 62
  • Jackie PEINGS, 1ère adjointe : 07.86.71.18.46
  • Frédéric PATIE, 2ème adjoint 05.59.39.36.24
  • Alain DAUDE, 3ème adjoint 07.81.01.62.35
  • Mathieu CARRASSOUMET, secrétaire 05.59.39.97.73 ou par mail comprecilhon@cdg -64.fr

TRAVAUX

AMENAGEMENT DE L’AIRE DE JEUX devant la Mairie. Cet espace a été totalement repensé.
dscn0919 dscn1103 dscn1099

Le parking actuel de 6 places, un peu petit, a été  étendu sur l’ancienne aire actuelle de pétanque et va contenir en tout 15 places.
L’aire de jeux comprend de nouveaux jeux, table de ping pong et abri.
Le boulodrome a été déplacé et l’éclairage installé
Ceci a été réalisé par des élus bénévoles et l’employé communal pour la partie aire de jeux.
dscn0906 NETTOYAGE BORD DE L’ESCOU : Des élèves du Lycée de SOEIX ont commencé à nettoyer la berge de l’Escou en vue d’y créer une promenage.
dscn1136 dscn1137 dscn1146 _ dscn0336CONSTRUCTION D’UN ABRI POUR MOBILIER Dans le jardin, à l’arrière du Foyer, les employés communaux ont construit un abri pour stocker les tables et chaises.
Bravo pour le résultat.
dscn0338 EGLISE Cet été, des jeunes ont décrépi le pilier et une partie du mur afin d’enlever le salpêtre.
Le pilier va rester dans l’état, le temps de sécher. Pour le mur, une solution est recherchée. dscn0335
POSE DE PANNEAUX PHOTOVOLTAIQUES SUR LA TOITURE DE LA MAIRIE

ENFOUISSEMENT DES LIGNES ELECTRIQUES, ECLAIRAGE PUBLIC, TELECOM : SUR UNE PARTIE DU CHEMIN D’ES bIES ET DE LA RUE DE LA BARRIERE Les travaux vont commencer debut janvier pour une durée de 6 mois. Su ce secteur, la circulation sera perturbée (route barrée, déviaton, feux …..) MERCI POUR VOTRE COMPREHENSION.

ACCA

L’Association de chasse du village est présidée par Yannick Cuyeu. brice-hortefeux-en-elmer-fudd-le-chasseur-11896669341

Pour tout renseignement, vous pouvez le contacter au 06 77 95 12 67

imagesca9s6gr5

COMITE DES FETES

Son but premier est d’organiser les fêtes du village. Traditionnellement, elles avaient lieu en septembre, à la Saint-Martin, mais depuis quelques années, elles sont programmées en mai ou juin

imagescaejbhkj

Pour 2018, les dates retenues pour les fêtes sont les 29 – 30 juin et 1er juillet 2018

dscn0633dscn0666dscn0681 dscn0710 dscn0718

Malgré le temps maussade, tout le monde s’est amusé.

Pour plus de renseignements :

  • Théodire MARESTIN : Président – 06 95 61 76 97
  • Maéva VAN DE VELDE : Vice-Présidente – 06 26 82 37 99

MARVALES

LES MARCHEURS DE LA VALLEE DE L’ESCOU

Créée le 17 mars 1995, l’association “les MARVALES” a pour but de regrouper toutes les personnes de tout âge qui désirent effectuer de l’exercice physique à pied. imagescabvqz7b

. Les marches organisées permettent aux marcheuses et marcheurs de découvrir les beaux paysages du Piémont Oloronais et plus particulièrement ceux de la Vallée de l’Escou et des environs d’Oloron.

D’autre part, l’association organise, depuis son origine, des marches AUDAX permettant de délivrer des brevets de 25 à 150 kms. Ces marches sportives sont régies par l’union des Audax français et n’ont aucun caractère compétitif.

PARTIR ENSEMBLE ET ARRIVER ENSEMBLE, telle est la devise.

Bien être physique, découverte des beautés et particularités du territoire, lien social renforcé, tels sont les principaux avantages que retirent les adhérents des MARVALES.

Pour tous renseignements :

  • CASTERA Laurent : 06 32 06 96 10
  • ALIES JEANNETTE / 06 71 53 37 07
  • HALTY Bernard : 06 77 69 29 38

Derniers évènements en photos

 

  • SAMEDI 10 MARS 2018

REPAS DES AINES  au RESTAURANT  LA PROMENADE à LASSEUBE

transport assuré pour ceux qui le souhaitent

Visite de la Maison d’art et d’Histoire à Oloron pour les intéressés.

 

SAMEDI 17 MARS 2017

Carnaval dans le village

Compte rendu minicipal du 04 avril 2018

INFOS et COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DE PRECILHON
séance du 04 Avril 2018

Etaient présents : TERUEL Jean-Pierre, PEINGS Jackie, PATIE Frédéric, DAUDÉ Alain, LOUSTAU-CHARTEZ Nicolas, CONTRÉ Josette,
Etaient absents excusés : Gwladys PICARD, GUILLEN Christophe, PENEN Julien

VOTE DES TAUX DES IMPOTS LOCAUX
Le Conseil Municipal décide de maintenir les mêmes taux que les années précédentes pour ces impôts locaux : Taxe Habitation (10;27 %) – Bâti (9,93 %) – Non Bâti (26,02%).
En 2018, pour la commune, le produit de ces 3 taxes s’élèvera à 87 167 €.

BUDGET DE LA COMMUNE :

Vote du Budget 2018 : équilibré à : 302 800 € en fonctionnement
277 050 € en Investissement

BUDGET DU SERVICE EAU :

Vote du Budget 2018 : équilibré à : 7 419 € en fonctionnement

68 709 € en Investissement

BUDGET DU LOTISSEMENT

Vote du Budget 2018 : équilibré à

486 380 € en fonctionnement – 486 380 € en Investissement

DEFENSE EXTERIEURE CONTRE L’INCENDIE:
Un diagnostic des risques incendie permettant de connaitre l’état existant et les équipement à réaliser a été établi par les services de la Maison des Communes.
La mise en place de 7 réserves incendie est nécessaire. Le Conseil Municipal a arrêté l’ordre de priorité de ces réalisations et programmé pour 2018 l’installation d‘une réserve à proximité de la Mairie.

ONF – ETAT D’ASSIETTE 2018 :
L’ONF a proposé des travaux à réaliser en 2018. Le conseil municipal n’a retenu que des travaux de replantation en chêne sessile sur une surface de 0,50 Ha.

CCHB – EXTENSION DU PERIMETRE AU SMGOAO :
Le Conseil municipal accepte l’extension du périmètre d’adhésion au Syndicat des Gaves pour 5 Communes de la Vallée d’Aspe (Lescun, Lourdios, Urdos, Sarrance et Aydius).

SYNDICAT ASSAINISSEMENT VALLEE DE L’ESCOU
Le Conseil municipal prend acte du rapport 2016 présenté sur la qualité et le prix du service d’assainissement collectif.

ATELIERS JEUNES
Le Conseil municipal accepte d’accueillir, comme tous les ans, 5 jeunes du Centre La Haut pour leur confier des petits travaux durant la semaine du 16 au 19 juillet 2018.

SDEPA – PROJET PHOTOVOLTAIQUE AU CET
Le Conseil municipal souhaite poursuive sa contribution au développement des énergies renouvelables sur son territoire.
Il accepte la proposition du SDEPA et lui confie l’étude de la mise en place de panneaux photovoltaïques sur les casiers fermés du CET.

DIVERS

TRANSPORT SCOLAIRE : Il est assuré par le Département pour l’école primaire, le collège et le Lycée.
Depuis 2 ans, les parents paient 10 € par mois et par enfants.
Les Communes contribuent également pour la somme de 75 € par an et par enfant.

Près de 50 enfants du village sont concernés et les inscriptions de la part des parents ne sont pas à prendre à la légère puisque elles engagent les finances communales à une hauteur non négligeable.
De ce fait, il serait bien que les enfants utilisent régulièrement ce transport pour éviter que les bus circulent à vide. Donc, bien réfléchir avant la demande d’inscription. Merci

PERMANENCE SOCIALE : Madame Sagouspe Cécile, propose de tenir une permanence sociale, à la Mairie de Précilhon, de 10 à 12 heures, tous les 1er samedis de chaque mois.
Le Conseil Municipal est ravi de cette initiative et invite tous les administrés du village à s’y rendre si besoin.

PROPOSITION OFFRE DE SANTE : Une compagnie d’assurance propose des contrats d’assurance complémentaire santé. Elle souhaite que la Commune lui apporte une aide à l’information aux habitants.
Considérant le côté « commercial » de cette affaire, le Conseil Municipal préfère ne pas donner suite pour l‘instant, dans l’attente de plus de renseignements.

FETES DU VILLAGE : Le Nouveau bureau du Comité des Fêtes (Théodore Marestin, Maéva Van De Velde, Elie Gimenez) informe que les fêtes du village se dérouleront les 29 – 30 juin et 1er juillet 2018. Le programme sera communiqué prochainement.

CARNAVAL : Merci à l’association Générations Unies pour l’organisation de cette manifestation fort appréciée par les petits et les grands.

Diaporama

Reconstruction du pont de l’Escou

Le 28 décembre 2012, le pont sur l’Escou, situé rue du moulin s’est effondré. 

  • L’accès au bois de Précilhon, direction Estialescq est fermé.
  • La famille Penen doit faire un détour de plusieurs kilomètres.
  • Les différents entreprises de reconstruction sont consultées.
  • L’ONEMA (Police des Eaux) doit donner son accord pour réaliser les travaux.
  • Le service Voies et Réseaux de la Maison des Communes est chargée d’aider la Commune.
  • Le marché est signé avec l’entreprise CASADEBAIG de Laruns : 89 000 €TTC.
  • Etudes : 15 000 €.
  • Aide technique : 12600 €.
  • Travaux réalisés en septembre 2013 après accord de l’ONEMA.

Ces travaux ont été subventionnés (total 78 840 €) par :

  • sénateur JJ Lasserre : 5 000 €
  • Conseil Général : 9090 €
  • Département : 24 750 €
  • Crédits Conseiller Général : 40 000 €

Inauguration du Pont

p1010137 p1010140 p1010141 p1010142 p1010143

CYCLO-2005

En 2005, la ville d’Oloron a reçu des cyclo de toute la France.img-0246

Des habitants de Précilhon en ont hébergés certains.img-0250

L’Association Bazerques a organisé une soirée – repas sur le terrain du château. img-0255 img-0251 img-0252 img-0259