INFORMATIONS TRANSPORT SCOLAIRE

<img130|left>Pour bénéficier du droit du transport scolaire, gratuit ,
il faut satisfaire simultanément les conditions suivantes :

- fréquenter l’établissement public du secteur ou privé le plus proche
- résider dans les Pyrénées-Atlantiques
- être âgé de plus de 4 ans et jusqu’à la terminale.
- résider à plus de 1,5 km pour le primaire ou 2 km pour le collège

En revanche le service est payant dans le cas où au moins une de ces conditions n’est pas remplie :

  • 180 €/an pour transport quotidien
  • 90 €an pour 4 voyages par semaine
  • 60 €/an pour 2 voyages par semaine

INSCRIPTION : se fait directement, en quelques clics sur : http://www.transports64.fr/
Sur le site, vous aurez aussi la possibilité de faire une demande de duplicata de carte, de télécharger tous les formulaires utiles, de consulter les horaires …

  • fréquenter l’établissement public du secteur ou privé le plus proche
  • résider dans les Pyrénées-Atlantiques
  • être âgé de plus de 4 ans et jusqu’à la terminale.
  • résider à plus de 1,5 km pour le primaire ou 2 km pour le collège

LA REINSCRIPTION EST OBLIGATOIRE CHAQUE ANNEE .

Pour toute inscription enregistrée après la date limite du 12 juillet, une pénalité de retard de 20 € pourra être demandée.

  • SOUTIEN ADAPTE AUX ELEVES HANDICAPES : fiches d’inscription sur le site.
  • ELEVES HORS RESEAU TRANSPORT 64 : déposer une demande d’allocation pour couvrir, au moins, en partie les frais engagés ; fiche sur site.
  • ELEVES CIRCULANT SUR RESEAU SNCF : formulaire de demande d’allocation sur site.

UNE CARTE A CONSERVER PRECIEUSEMENT  : La carte est envoyée au domicile de l’enfant après validation de la première demande d’inscription. Elle a une durée de vie de 5 ans en moyenne. Pour des raisons évidentes d’économies, elle n’est pas refaite tous les ans ; il appartient à votre enfant d’en prendre le plus grand soin.

Carte perdue ou détériorée …. pas de panique ! vous pouvez demander un duplicata, facturé 20€, en ligne sur le site www.transport64.fr.

ATTENTION

Les élèves du RPI utilisant le transport scolaire doivent impérativement être recensés auprès du Conseil Général.

Par conséquent, vous devez faire inscrire cotre enfant auprès du Syndicat scolaire avant la rentrée, munis d’une photo d’identité de l’enfant. _ Les permanences auront lieu :

  • le mercredi de 8h00 à 12h00 à la mairie d’Escou
  • le lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi à la Mairie d’HERRERE aux heures habituelles d’ouverture du secrétariat.

permis de construire

Dans quel cas faut-il demander un permis de construire ?

Il est obligatoire dans les cas suivants :
– Construction ayant pour effet de créer plus de 20 m² de surface hors oeuvre brute (S.H.O.B.),
– Changement de destination accompagné d’une modification de l’aspect extérieur d’une construction ou des structures porteuses (ex : transformation d’un logement en local commercial),
– Modification du volume du bâti et création ou agrandissement d’une ouverture sur un mur existant,
– Piscine non couverte dont le bassin est supérieur à 100 m2,
– Piscine couverte dont la couverture a plus de 1.80 m de hauteur.

Comment constituer ce dossier ? La demande de permis de construire est à déposer à la Mairie. Le dossier peut être retiré à la Mairie ou en allant sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N319 :

  • Permis de construire (pour les maisons individuelles et annexes)
  • Permis de construire (autre)
  • Permis de construire modificatif

Le délai d’instruction… Le délai d’instruction de base est fixé à deux mois, pour une demande de permis de construire de maison individuelle et ses annexes, et à trois mois, pour une demande de permis de construire concernant un autre projet. Des délais supplémentaires sont possibles dans le cadre de consultation de services. Une fois l’autorisation obtenue, le pétitionnaire doit afficher, sur le terrain, les renseignements afférents au permis de construire. Ces derniers doivent être visibles depuis la voie publique.

Sa validité…Le permis de construire est valable deux ans à compter de sa notification au pétitionnaire et peut être prorogé d’une année si la demande a été faite au plus tard deux mois avant la date d’échéance.

Il faut savoir que Si les travaux n’ont pas commencé dans les deux ans de l’obtention du permis de construire, ou si les travaux ont été interrompus pendant plus d’une année, le permis de construire devient caduc. Une nouvelle demande est à solliciter.

Dans quels cas doit-on faire appel à un architecte ? Le recours à un architecte est obligatoire pour : toute construction autre qu’agricole dont la surface de plancher hors oeuvre nette excède 150 mètres carrés, une extension de construction autre qu’agricole dont la surface de plancher hors oeuvre nette, cumulée à la surface existante excède 150 mètres carrés, une construction à usage agricole dont la surface de plancher hors oeuvre brute excède 800 mètres carrés.

Urbanisme

CARTE COMMUNALE  : Ce document d’urbanisme simple a été adopté en 2007, il délimite les secteurs de la commune où les permis de construire peuvent être délivrés. Les dispositions du règlement national d’urbanisme continuent à s’appliquer en ce qui concerne les modalités d’implantation sur les parcelles. Les demandes d’autorisation d’urbanisme sont instruites par les services Urbanisme de la Communauté de Communes du Haut Béarn. Les arrêtés sont signés par le Maire mais délivrés au nom de l’État.

CHARTE ENVIRONNEMENTALE Ce document a été élaboré en 2006 pour aider la Commune à développer le territoire en veillant à son harmonie et en préservant le paysage afin de ne pas perdre son identité. Il est primordial de :

  • conserver et restaurer les éléments déjà existants (mur en galets, porches, arbre, haie d’essence locale …)
  • Conserver le caractère du patrimoine bâti (toiture noire, pente minimum)
  • Adopter les couleurs locales pour les façades et les menuiseries.
  • Conseil pour les végétaux

CERTIFICAT d’URBANISME Qui peut le demander ? Les propriétaires constructeurs, et toute personne intéressée à l’acte de construire ayant besoin de disposer d’une information fiable sur les dispositions d’urbanisme applicables à un terrain, peuvent demander un certificat d’urbanisme.

Le certificat d’urbanisme se distingue en deux types :

  • Le Certificat d’urbanisme d’information permet de connaître les dispositions d’urbanisme applicables à un terrain (les dispositions de la carte communale, les limitations administratives au droit de propriété et de la liste des taxes et participations applicables).
  • Le Certificat d’urbanisme opérationnel permet de connaître la faisabilité d’un projet sur une parcelle. Ce certificat indique en plus des données du certificat d’information, si le terrain peut-être utilisé pour la réalisation d’un projet et l’état des équipements publics (voies et réseaux) existants ou prévues qui desservent ou desserviront ce terrain.

Plus de renseignements sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1633

CADASTRE  : Vous souhaitez consulter le plan cadastral, imprimer un extrait de plan ou commander un extrait de plan. Vous pouvez accéder à ce service sur le site du cadastre en cliquant sur

https://www.cadastre.gouv.fr/scpc/accueil.do

 

CAUE : Le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement propose un service gratuit de conseil aux particuliers pour leurs différents projets. Prendre rendez-vous au 05.59.46.52.62 Consulter le calendrier des permanences sur : http://www.caue64.fr/

ADIL 64 : vous cherchez à construire, acheter, vendre louer, faire des travaux : l’ADIL vous propose un conseil complet sur le logement : financement, contrats, relations avec les professionnels, assurances, fiscalité, copropriété, réglementation sur la qualité de l’habitat ou sur la performance énergétique. pour plus d’infos : www.anil.org

élections

Inscription sur les listes électorales .

imagesca69rg79L’inscription sur les listes électorales doit être effectuée entre le 1er janvier et le 31 décembre de chaque année pour valoir à compter du 1er mars de l´année suivante.

Pièces à fournir :.
  • un document justificatif de l’identité et de la nationalité : carte nationale d’identité en cours de validité (à défaut décret de naturalisation ou certificat de nationalité française établi par le juge du tribunal d’instance).
  • un justificatif récent et personnel de domicile.
  • Pour les personnes hébergées, une attestation manuscrite et la photocopie de la pièce d’identité de l’hébergeant.

Cas de l’inscription en qualité de contribuable.

- justificatif d’inscription au rôle des impôts locaux depuis plus de 5 ans

Inscription sur les listes électorales des ressortissants européens. Les ressortissants européens peuvent voter pour les élections européennes et municipales. De plus, ils doivent présenter une demande d’inscription pour chacune de ces élections :

  • inscription sur liste électorale complémentaire relative aux élections au Parlement Européen
  • inscription sur la liste électorale complémentaire relative aux élections municipales.

Conditions à remplir :

  • être majeur, au plus tard au dernier jour de février de l’année qui suit ;
  • avoir la nationalité d’un des états de l’Union européenne autre que la France ;
  • jouir de ses droits civiques ;
  • formuler une demande spécifique, en vue de figurer soit sur la liste électorale complémentaire relative aux élections au Parlement Européen, soit sur celle relative aux élections municipales.
  • justifier :
    • soit de son domicile dans la commune
    • soit de sa résidence dans la commune depuis 6 mois
    • soit de sa qualité de contribuable aux impôts locaux depuis 5 ans

PROCURATION Tout électeur peut donner procuration à un autre électeur inscrit sur la même liste électorale. Il suffit de se présenter à la Gendarmerie, muni d’une pièce d’identité.

recensement citoyen

imagesca7oqlls

 

 

 

 

 

 

Recensement citoyen (ou recensement militaire)

 

Chaque jeune Français de 16 ans doit se faire recenser. La démarche se fait à la mairie de la commune de votre domicile. Son recensement fait, il reçoit une attestation de recensement. Il doit présenter cette attestation lors de certaines démarches (inscription au baccalauréat avant 18 ans notamment). 

 

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F870

 

Journée défense et citoyenneté

 

La journée défense et citoyenneté (JDC) est une journée d’information sur les droits du citoyen, ses devoirs et le fonctionnement des institutions. La JDC fait suite au recensement militaire (ou “recensement citoyen”). Vous devez y participer avant votre 18e anniversaire (ou avant votre 25e anniversaire dans certains cas).

 

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F871

Pièces à fournir  :

  • une pièce d´identité (carte nationale d´identité ou passeport français de l´intéressé)
  • le livret de famille
  • la pièce d´identité du parent qui se présente et la pièce d´identité de l´intéressé

Ecole

INSCRIPTION OBLIGATOIRE AUPRES DU RPI POUR POUVOIR UTILISER LE RAMASSAGE SCOLAIRE

Le service scolaire est assuré par le Regroupement Pédagogique Intercommunal de la Vallée de l’Escou (RPI) qui regroupe les communes d’Escou, Escout, Herrère et Précilhon.

Chaque commune accueille une classe :

  • Escou : maternelle,
  • Escout : CP, CE1 (en partie)
  • Précilhon : CE1 (en partie) -CE2,
  • Herrère : CM1-CM2.

    Restauration scolaire  : Les repas sont préparés et livrés par le service de restauration scolaire géré par la Communauté de Communes du Haut Béarn. Le restaurant scolaire est situé sur la commune d’Escou.

    Garderie scolaire : La garderie est assurée à l’école d’Escou.

    Horaires  :

    • matin 7 h 45 – 8 h 45
    • soir : 17 h – 18 h 30

    Transport scolaire: C’est la région Nouvelle-Aquitaine qui gère les transports via le site http://www.transports64.fr/

      Gestion : M. ROLOS – Ecole d’Escou – Tél. : 05.59.39.72.21

      Déléguées de la commune de Précilhon auprès du RPI :

      • Titulaire : Nicolas LOUSTAU-CHARTEZ, Maire
      • Suppléante : Monique LAPÊTRE
      <img167|left><img168|right>
      Pour toute nouvelle inscription, il faut se pré-inscrire dans la mairie de son domicile.

      CCHB -culture-tourisme

      La communauté de communes a mis en place un service « Spectacle vivant » dont les principales missions sont :

      • l’organisation sur l’ensemble du territoire de spectacles professionnels : danse, théâtre, musique, cirque, théâtre de rue…,
      • l’accueil d’artistes en résidence de création pour qu´ils puissent mettre en forme leurs projets, la programmation de spectacles de théâtre d´ombres, objets, marionnettes, en vue de soutenir les arts de la marionnette,
      • le développement d’une action éducative en direction des scolaires, extrascolaires et structures « Petite enfance » dans les domaines culturels et artistiques.

      Le service gère deux salles de spectacles :

      • L’espace Jéliote : d’une capacité d’accueil de 408 à 666 personnes selon la configuration choisie, cette salle permet non seulement la représentation des divers spectacles programmés mais également l’accueil de congrès, conférences, débats et assemblées générales.
      • La chapelle : d’une capacité de 100 places assises, cette salle est plus particulièrement adaptée pour accueillir des petites formes artistiques.

      Pour en savoir plus culture

      Tourisme. Le village de PRECILHON est situé dans le Piémont Oloronais proche de nombreux sites prestigieux : les vallées d´Ossau, d´Aspe et de Barétous (stations de ski, stations thermales, randonnées…) ; Pau, la ville d’Henri IV ; le Pays Basque et l’Océan atlantique, Lourdes et l´Espagne.

      Le piémont oloronais est également traversé par les voies d’Arles et du piémont pyrénéen menant à Saint-Jacques de Compostelle.

      Pour connaître les animations, les circuits de randonnées, les hébergements, etc…, adressez-vous à :

      Office de Tourisme d’Oloron Sainte-Marie Allée du comte de Tréville 64400 – Oloron Sainte-Marie Tél. : 05 59 39 98 00 Fax : 05 59 39 43 97 Site : tourisme La commune a adhéré à la Communauté de Communes du Piémont Oloronais (CCPO), actuelle CCHB qui regroupe 48 communes pour une population d’environ 33.000 habitants.

      Communauté de Communes du Haut Béarn 12 Place de Jaca BP67 64402 OLORON SAINTE-MARIE cedex Tél. 05 59 10 35 70

      BEARN RICHESSE TOURISTIQUE

      Vous trouverez sur le site www.bearnpyrenees-tourisme.com les temps forts, les incontournables, les bonnes adresses …etc

      LE CONSEIL MUNICIPAL

      Le conseil municipal

      imagesca1m2owh - Maire  : Nicolas LOUSTAU-CHARTEZ

        - 1ère Adjointe : Monique LAPÊTRE
      - 2ème adjointe : Aurore GUEBARA
        - 3ème adjoint : Loïc LUNION
      - Conseillers Municipaux :

      Pierre PATIE,
      Romain BOUVIER
      Maryline HUSTAIX
      Jérôme CAPPICOT
      Yannick KLATKA
      Michèle HAENSEL,
      Manuel HERNANDEZ

       

      Commissions communales  :

      • FINANCES : N. LOUSTAU-CHARTEZ, M. LAPETRE, A. GUEBARA, L. LUNION, P.  PATIE
      • VOIRIE RESEAUX : M. HUSTAIX, J. CAPPICOT, P. PATIE, R. BOUVIER, M. LAPETRE, Y. KLATKA
      • BATIMENTS : N. LOUSTAU-CHARTEZ, Y. KLATKA, J. CAPPICOT, A. GUEBARA, M. HUSTAIX, M. HERNANDEZ
      • URBANISME AMENAGEMENT FONCIER : N. LOUSTAU-CHARTEZ, J. CAPPICOT, L. LUNION, M. HAENSEL, A. GUEBARA, M. HUSTAIX
      • ENVIRONNEMENT EMBELLISSEMENT CET : A. GUEBARA, L. LUNION, Y. KLATKA, M. HUSTAIX, R. BOUVIER
      • ANIMATION COMMUNICATION SOCIAL : M. HAENSEL, M. HERNANDEZ, L. LUNION, J. CAPPICOT

      Représentants de la Commune au sein de :

      • CCHB : Aurore GUEBARA et Loïc LUNION
      • ASSAINISSEMENT : Nicolas LOUSTAU-CHARTEZ et Manuel HERNANDEZ
      • ELECTRIFICATION :  Yannick KLATKA et  Romain BOUVIER
      • REGROUPEMENT SCOLAIRE : Nicolas LOUSTAU-CHARTEZ et Monique LAPÊTRE

      Le Personnel Communal :

      • Christian HUTIN – adjoint technique – entretien des espaces verts, voirie et bâtiments communaux
      • Mathieu CARRASSOUMET – secrétaire de mairie

      autres formalités

      imagesSORTIE DU TERRITOIRE SUPRESSION DE L’ATTESTATION DE SORTIE DE TERRITOIRE _ A partir du 1er janvier 2013, lorsqu’un enfant fera l’objet d’une interdiction de sortie de territoire(décidé par le juge aux affaires familiales ou par le juge des enfants), cette interdiction sera inscrite au fichier des personnes recherchées.(FPR)

      Ainsi les attestations d’autorisation de sortie du territoire délivrées par les Communes sont supprimées.

      En effet, si un enfant est en possession d’un passeport en cours de validité ou d’une carte nationale d’identité et qu’il ne figure pas au FPR, c’est qu’il peut quitter le territoire national sans être accompagné de ses parents .

      imagesca7v3o6b LEGALISATION DE SIGNATURE. La légalisation d’une signature sert à authentifier la signature d’actes sous seing privé par un contreseing officiel (signature officielle). Cette formalité n’a pas pour effet d’authentifier le texte lui-même.

      Attention : les agents publics des mairies ne peuvent traiter des documents en langue étrangère non traduits en français.

      Obtention de la légalisation. La personne intéressée doit s’adresser à la mairie de son domicile et présenter la pièce à légaliser accompagnée d’une carte d’identité sur laquelle figure sa signature. A défaut de pièce d’identité, la personne souhaitant obtenir la légalisation de sa signature doit être accompagnée de 2 personnes témoins, munies de leurs pièces d’identité et d’un justificatif de domicile. Le maire ou la personne qui le remplace, effectuera la légalisation de la signature apposée en sa présence.

      A noter : depuis décembre 2000, une administration ne peut plus, dans le cadre des démarches qu’elle instruit, exiger la légalisation ou la certification matérielle des signatures apposées sur les pièces qui lui sont remises ou présentées

      Coût : Gratuit.

      Cas particuliers  : Les authentifications d’actes médicaux sont faites par la direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS). Les certifications d’actes sous seing privé à caractère commercial ou industriel sont faites, uniquement si ces documents sont destinés à être présentés à l’étranger, à la chambre de commerce et d’industrie (CCI). Il convient de s’adresser à un notaire lorsque les certifications d’actes sous seing privé à caractère commercial ou industriel sont destinés à être soumis en France.

      ATTESTATION D’ACCUEIL POUR ETRANGERS Tout étranger qui souhaite effectuer en France un séjour de moins de 3 mois, dans le cadre d’une visite privée et familiale, doit présenter un justificatif d’hébergement. Ce justificatif consiste en une attestation d’accueil. L’attestation est demandée et signée par la personne (française ou étrangère) qui se propose de l’héberger en France. Elle est exigée pour l’obtention du visa, pour les nationalités qui y sont soumises, par les autorités consulaires françaises ou d’un autre Etat partie à l’accord Schengen. En cas de contrôle, elle doit être produite, sauf exception, aux frontières extérieures de l’espace Schengen.

      Personnes concernées : L’attestation d’accueil est exigée pour tous les étrangers, y compris les ressortissants des pays non-soumis au visa de court séjour. Elle ne concerne toutefois pas certaines catégories d’étrangers qui en sont dispensées.

      Principales personnes dispensées :

      • les ressortissants de l’Espace économique européen et les membres de leur famille,
      • les ressortissants Suisses, Andorrans et Monégasques,
      • les membres des corps diplomatiques et consulaires venant de l’étranger pour prendre leurs fonctions en France et les membres de leur famille à charge,
      • les titulaires d’un visa de circulation « Convention de Schengen », valable au moins 1 an pour plusieurs entrées,
      • les titulaires d’un visa portant la mention « carte de séjour à solliciter dès l’arrivée en France »,
      • les personnes effectuant un séjour présentant un caractère humanitaire ou s’inscrivant dans le cadre d’un échange culturel sous certaines conditions,
      • les personnes venant en France pour une cause médicale urgente les concernant ou en raison de la maladie grave d’un proche sous certaines conditions,
      • les personnes venant en France pour assister aux obsèques d’un proche sous certaines conditions.

      Contenu de l’attestation d’accueil : L’attestation indique notamment :

      • l’identité du signataire,
      • l’identité et la nationalité de ou des étrangers accueillis,
      • le lieu d’accueil prévu et les caractéristiques du logement,
      • les dates d’arrivée et de départ prévues,
      • le lien de parenté, s’il existe, du signataire de l’attestation avec l’étranger accueilli,
      • les attestations d’accueil précédemment déposées par le signataire,
      • l’engagement du signataire à prendre en charge les frais de séjour de l’étranger, au cas où celui-ci n’y subviendrait pas.

      Elle précise également qui, de l’étranger accueilli ou de l’accueillant, s’engage à souscrire une assurance médicale prenant en charge au minimum jusqu’à 30 000 EUR les dépenses médicales et hospitalières, y compris d´aide sociale, résultant de soins reçus durant le séjour en France.

      Dépôt de la demande de validation : La demande doit être déposée, en personne, par le ressortissant français ou étranger qui souhaite accueillir le ou les visiteurs étrangers concernés, à la mairie du lieu d’hébergement prévu. Le conjoint et les enfant mineurs de l’étranger accueilli peuvent figurer sur la même attestation. La demande est effectuée et signée sur place au moyen du formulaire de demande, remis en mairie. Il faut se munir du numéro de passeport du ou des visiteurs. Ce numéro est à inscrire sur le formulaire de demande.

      Pièces à fournir  : Le demandeur de l’attestation d’accueil doit présenter les originaux des pièces suivantes :

      • un justificatif d’identité. Pour les ressortissants français, de l’Espace Economique Européen ou suisse : une carte d’identité ou un passeport – Pour les autres ressortissants étrangers : un titre de séjour (liste imitative),
      • un document attestant de sa qualité de propriétaire, de locataire ou d’occupant du logement dans lequel il envisage d’héberger le ou les visiteurs (comme un titre de propriété ou un bail locatif),
      • un justificatif de domicile récent (comme une facture d’eau, d’électricité ou de téléphone ou une quittance de loyer),
      • tout document permettant d’apprécier ses ressources et sa capacité à héberger le ou les étrangers dans des conditions normales de logement (par exemple bulletins de salaire, dernier avis d’imposition),
      • un timbre fiscal de 30 EUR.

      A noter : Si l’attestation d’accueil est demandée pour des enfants mineurs non accompagnés par leurs parents, une attestation sur papier libre rédigée du ou des détenteurs de l’autorité parentale, et précisant notamment la durée et l’objet du séjour des enfants, doit aussi être fournie.

      Validation de la demande d’attestation : L’attestation d’accueil est validée et délivrée par le maire de la commune du lieu d’hébergement prévu. La délivrance n’est pas forcément immédiate. Le maire peut procéder à des vérifications sur place du logement (notamment sécurité, salubrité et confort du lieu). L’hébergeant doit donner son accord par écrit. S’il refuse cette visite, les conditions d’un accueil dans des conditions normales de logement sont réputées non remplies.

      Attention  : une fois validée, l’attestation d’accueil doit être transmise par le demandeur à l’étranger qu’il souhaite accueillir.

      Coût : Chaque demande de validation d’une attestation d’accueil donne lieu à la perception d’une taxe de 30 EUR en timbre fiscal. Cette taxe est due, même en cas de refus de la demande.

      Refus de la demande de validation : Le maire peut refuser de valider l’attestation d’accueil dans les cas limitatifs suivants :

      • l’hébergeant ne peut pas présenter les pièces justificatives exigées,
      • l’étranger ne peut être accueilli dans des conditions normales de logement,
      • les mentions portées sur l’attestation sont inexactes,
      • les attestations demandées auparavant par le demandeur ont fait apparaître un détournement de procédure. La décision de refus peut être explicite (écrite et motivée) ou implicite (silence gardé pendant plus d’1 mois par le maire).

      Recours contre le refus de validation  : Le demandeur peut former un recours devant le préfet du département du lieu d´hébergement prévu, dans un délai de 2 mois à compter du refus explicite ou implicite du maire. Le recours administratif auprès du préfet doit être obligatoirement formé avant tout recours contentieux devant le tribunal administratif. Le préfet peut soit rejeter le recours, soit valider l’attestation d’accueil. Le silence gardé pendant plus d’1 mois par le préfet sur le recours administratif vaut décision de rejet.

      CERTIFICAT DE VIE .images Les administrations qui ont besoin de vérifier périodiquement la situation de leurs usagers, et notamment le non-décès, sont invitées à demander la production d´un certificat sur l´honneur. Tel est le cas pour les personnes âgées auxquelles il est demandé de justifier de leur état de vie pour continuer à bénéficier de leur pension ou pension de réversion. Ainsi, le certificat de vie devra être produit :

      • sur papier libre quand il est destiné à la France (simple certificat sur l´honneur) et pourra être accompagné d’un extrait d’acte de naissance récent,
      • par le biais de 2 formulaires type, lorsqu’il est destiné à une autorité étrangère (certificat de vie et certificat de vie-procuration)

      CERTIFICAT DE VIE en présence de l´intéressé : Fournir une pièce d’identité (original avec photo permettant de reconnaître la personne)

      Cas particulier du certificat de vie pour un mineur  : Il convient d´ajouter à ces mêmes documents concernant l´intéressé mineur, le livret de famille du ou des parents signataires ou l´acte de naissance de l´enfant.

      CERTIFICAT DE VIE-PROCURATION  : Dans le cas où la personne concernée (le mandant) se trouve dans l´impossibilité de se déplacer, un tiers (le mandataire) peut effectuer les démarches en ses lieu et place. Celui-ci doit se présenter muni :

      • d´un certificat médical établi depuis moins de 48 heures, attestant que l´intéressé est vivant, certificat restitué au mandataire
      • de la pièce d´identité de l´intéressé
      • de la pièce d´identité du mandataire

      CERTIFICAT DE VIE COMMUNE. imagescaybqp0o L’attestation de vie commune n’a aucune valeur juridique, cependant elle peut permettre aux personnes vivant en couple d’obtenir les mêmes avantages que des couples mariés (sécurité sociale, allocations familiales, tarifs SNCF …). Elle est délivrée par la mairie du lieu de domicile. La présence du couple est obligatoire.

      Pièces à fournir : 

      • pièces d’identité des demandeurs,
      • justificatif de domicile au nom de chacun

      Environnement

      Bien Vivre à Précilhon – Quelques rappels

      LE SICTOM

      Les compétences incombant aux collectivités locales en matière de service public d’élimination des déchets sont :

      • la collecte qui comprend la collecte des ordures ménagères, la collecte sélective et les déchèteries,
      • le traitement qui englobe le tri, l´élimination (enfouissement et incinération) ainsi que le transport afférent à ces activités. imagescaha7b34
      La commune a adhéré au SICTOM du Haut-béarn qui assure la gestion des déchets de ses 48 communes membres et a mis en place :
      • La collecte des ordures ménagères résiduelles,
      • La collecte sélective en apport volontaire ou en porte à porte pour les emballages et en apport volontaire uniquement pour le papier, les journaux, magazines et le verre.
      • Un réseau de 7 déchetteries.

      La collecte des ordures ménagères et des containers jaunes par le SICTOM a lieu le mardi matin, tous les 15 jours, semaine paire. imagescaw99jdz

      Nouvelles consignes de tri : le tri devient plus simple ! Jusqu’à présent, seuls les bouteilles et flacons en plastique pouvaient être déposés dans les sacs jaunes ou points d’apports volontaires. Faute de savoir comment les recycler, nous devions les jeter avec les ordures ménagères. Ces emballages étant de plus en plus nombreux, tous les acteurs du tri, de la collecte et du recyclage ont travaillé ensemble afin de tester des méthodes pour les recycler. Moderniser les centres de tri, trouver des débouchés pour le plastique recyclé… Des solutions ont été trouvées et aujourd’hui, pour recycler plus, il suffit de trier plus d’emballages !

      Désormais, vous pouvez déposer dans les sacs jaunes ou les points d’apports volontaires tous les emballages ménagers sans distinction : emballages en métal, en carton, briques alimentaires et, fait nouveau, tous les emballages en plastique, sans exception. Quelques exemples : bouteilles, flacons, bidons, pots de yaourts, barquettes de beurre, de viande, films, blisters et sacs plastiques, pots de crème cosmétique ou encore boîtes de poudre chocolatée… Les emballages en verre, eux, sont à déposer dans le conteneur à verre

      Pour plus d’infos : http://www.sictom-hautbearn.com/acc…

      Les déchets verts, les gravats, les déchets toxiques doivent être déposés, à la déchetterie du Gabarn :

      • le lundi de  14 H à 17 H
      • le mercredi, vendredi, samedi de 9 H à 12 H

      imagesca60nw3aCOLLECTE DES DECHETS ENCOMBRANTS  : Le SICTOM est associé avec EMMAUS pour la collecte des déchets encombrants des ménages, au porte à porte.

      Sur simple appel téléphonique au 05 59 39 55 10, chaque famille peut bénéficier de ce service à raison d’un collecte trimestrielle sur sa commune.

      Nous vous encourageons fortement à utiliser ce ramassage qui évite non seulement un déplacement en déchetterie mais participe également à la vie de l’association EMMAUS qui bénéficie de la revente, après réfection des matérieux collectés.

      imagescaburvbfANIMAUX ERRANTS  : dans le cas où vous seriez confrontés à la présence d’animaux errants, vous pouvez appeler la CCHB au 05 59 10 35 70. Un contrat est passé entre la CCHB et la SCAPA depuis plusieurs années afin que cette dernière assure la capture et le transfert des animaux errants vers un refuge.

      Ce service ne s’applique que pour les animaux n’excédant pas 40 kg.

      LUTTE CONTRE LE FRELON ASIATIQUE.

      images

      Le frelon asiatique est arrivé dans le Sud-Ouest au début des années 2000, probablement par un conteneur venant d´Asie débarqué au port de Bordeaux. Il s´est adapté dans la région car il n´a aucun prédateur. En revanche, il se montre un prédateur efficace envers nos abeilles, sa capacité de se maintenir en vol stationnaire lui permettant de les chasser facilement.

      Si on ne lutte pas contre le frelon asiatique, sa croissance sera exponentielle. Il perturberait les capacités de production agricole en décimant les populations d´insectes pollinisateurs.

      À partir de février, dès les premières chaleurs, les femelles fécondées, que l´on appelle les fondatrices, sortent d´hibernation afin de créer leur nid. Elles sont à la recherche de nourriture et c´est la période idéale, jusqu’à fin mai, pour les piéger.

      Il est important ensuite de poursuivre cette démarche pendant l´été et l´automne, pour fragiliser les populations. Mais l´action précoce est à privilégier, car les nids, souvent placés en hauteur, dans les arbres, ne sont visibles qu´à l´automne, et c´est alors trop tard, ils sont vides ou en cours de désertion. Une fondatrice peut créer un nid qui abritera entre 1 500 et 5 000 frelons, dont 60 femelles à féconder qui vont hiberner et créer chacune leur propre nid l´année suivante…

      frelons

      Inauguration Sculpture

      La sculpture sur la Place du village.

      En 2007, Gérard Huré, Maire de Précilhon de 1983 à 2008, ayant la volonté d’enrichir la commune d’une oeuvre d’art, a contacté Eva Roucka. “la Tolérance” est une oeuvre qui se veut compréhensible par tous. C’est un ensemble de personnages de tous âges et de toutes provenances qui démontrent par leurs attitudes et leurs expressions qu’ils sont ensemble dans le respect des uns et des autres. Les personnages représentent les différentes périodes de la vie ; Les plus petits étant entourés par les parents, les plus âgés soutenus par les plus jeunes. Les enfants jouent, la jeune fille rêve, l’adolescent à vélo dépense son énergie, le couple danse et symbolise la continuité de la vie, une personne au crépuscule de ses jours est soutenue.

      Les couleurs réalisées avec des engobes et des émaux sont cuites et ne réclameront aucun entretien. L’harmonie des couleurs s’accorde avec la brique et elles ont assez soutenues dans l’ensemble sans être criardes. Les briques utilisées ont été cuites à 1200° et sont garanties non gélives. L’ensemble de la sculpture a été réalisé à la briqueterie puis remonté sur place devant le public avec l’aide de la municipalité.

      photo-002Dans le cadre des fêtes du village, Précilhon a inauguré en grandes pompes sa nouvelle place fraîchement terminée. C’est le Sous-Préfet Jean Luc Tronco qui, ravi d’assister à l’inauguration symbolisant l’embellissement du village, a coupé le ruban dévoilant la sculpture appelée “SOLIDARITE”. Comme l’a expliqué Gérard Huré, Maire de Précilhon, “nous avons voulu que cette oeuvre ait un sens pour chacun d’entre nous et montre que nous devons tous être solidaires, car sans solidarité rien n’est possible”. sculpture photo-001

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

      Patrimoine

      L’église Saint-Martin

      Elle date du Moyen äge, époque où elle avait pour annexe Saint-Vincent d’Etialescq. Cependant, sa construction actuelle date du XVIIème siècle La nomination du Prêtre à la cure est source de conflit sous Louis XVI qui accorde les droits aux Luger de Précilhon. L’église est entourée d’un cimetière et son porche sert un temps d’école au XIXème siècle. Elle présente une nef principale qui se termine par une abside semi-circulaire percée d’une baie romane, aujour’hui recouverte d’enduit ; le collatéral s’achève par un mur plat. Son mobilier comprend des rétables. Depuis peu, l’Eglise Saint-Martin est incrite à l’inventaire des Monuments Historiques.

      Le Monument aux Morts.

      Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la Commune de Précilhon, comme de très nombreuses municipalités, fait ériger un monument marquant le souvenir de ses soldats tombés au champ d’honneur. Le Monument aux Morts se compose d’une base à degrès, d’un socle portant l’inscription “à la mémoire des enfants de Précilhon morts pour la patrie” et d’un obélisque se terminant en pyramidion. Ce monument de type civique reprend la typologie formelle la plus fréquemment utilisée pour ce type d’édifices. Relativement soble, l’obélisque est uniquement décoré d’une palme, en bas-relief, symbolisant la victoire ou le martyre. Quatorze Précilhonnais ne rentrent pas de la Grande Guerre. Un hommage leur est rendu chaque année lors de la cérémonie du 11 novembre.

      Ruines du château Bazerques.

      Dressé à proximité de l’église, au bord du ruisseau, les ruines du château témoignent du faste passé de la Commune. L’édifice est tout d’abord la propriété des Gayrosse jusqu’au XVIème siècle. Il est construit en majeure partie par Bernard de Casaucau, chanoine de Lescar. Les Luger en deviennent propriétaires au XVIIème siècle jusqu’en 1733, date à laquelle la commune l’acquiert et en fait un presbytère. Le dernier propriétaire est ensuite la famille Bazerques ; depuis le château est en ruines. La demeure est de style Renaissance. Elle présente un corps de logis allongé, une tour carrée à quatre niveaux, deux étages couverts d’un toit béarnais. L’entrée principale se fait au nord par une porte ogivale et les murs sont en galets polygéniques, en moellons de calcaire et en grès. A l’intérieur des ruines du château de Bazerques se trouvent encore une cheminée Renaissance moulurée et une autre cheminée en stuc.

      Dolmen “Darre la Peyre”

      On le trouve sur le chemin des crêtes, lieu dit Darre l Peyre. Il date de 4 000 av JC/1er siècle. C’est un dolmen classique à rapprocher d’une sépulture individuelle sous lequel ont été mis à jour des éléments lithiques et de la céramique attestant d’une fréquentation ancienne du site et de sa réutilisation à différentes périodes. Des travaux de nettoyage et de valorisation ont été réalisés, sous l’égide du SRA avec le Lycée Agricole de Soeix.

       

      Histoire

      Un peu d’histoire : du Château de Casaucau au Château de Bazerques

      Au XVI ème siècle, par son testament du 24 septembre 1559, le chanoine de Lescar, Bernard de Casaucau, ecclésiastique conscient de ses devoirs et homme d’affaires avisé, fait héritière sa petite nièce Jeanne, fille ainée de Johan de Casaucau, premier jurat, son “principal neveu”. Parmi les biens légués figure la maison qu’il a fait construire mais qui n’est pas complètement achevée, à l’héritière de la “perfecir”. Cette belle demeure est de style “Renaissance” et son histoire est étroitement liée à celle de Précilhon.

      Vers le milieu du XVII ème siècle, les biens de Casaucau virent dans la possession des Luger seigneurs de Précilhon, notamment la maison du chanoine. Le 9 août 1733, le seigneur Charles-Antoine de Luger la vendit à la communauté pour “1.950 Frs, 12 pains de sucre et 12 paires de chapons”. Après réparations, elle devint presbytère à l’usage d’abord du premier curé Laihacar. Elle remplit cette fonction au moins jusqu’à la révolution. Le chanoine Bernard de Casaucau a donc bien mérité de rester dans la mémoire des Précilhonnais alors que, semble t-il, le souvenir des Luger se soit complètement effacé.

      Vers 1840, on trouve trace d” Mr François Bambalère propriétaire du Château Casaucau et Conseiller à la Cour d’Appel de PAU. Il a deux filles Gertrude et Gabrielle. Il décède le 1er juin 1856.

      Le 12 juin 1856, Jean-Baptiste-Adolphe BAZERQUES domicilé à Bazet (Hautes-Pyrénées), propriétaire rentier, âgé de 40 ans, épouse Marie Gabrielle Bambalère, 29 ans, rentière, domiciliée à Précilhon Le 18 mars 1857, naissance de Charles François Auguste BAZERQUES. C’est le dernier châtelain et grâce à la mémoire collective du village, nous avons un aperçu de ce personnage. Célibataire, ce rentier occupe tous ses loisirs à la chasse et néglige son domaine. Il écrit un journal local. Et dans un de ses articles, il raconte avec humour comment, lors de chasses importantes, on ne l’a pas vu depuis plusieurs jours, “sa voisine qui a toujours eu bon coeur” s’est inquiétée. Il envoie les enfants du voisinage porter du gibier chez Layous (à l’entrée d’Oloron). Comme récompense, notre châtelain leur donne un morceau de sucre sur lequel il verses quelques gouttes de liqueur….

      Charles BAZERQUES meurt à 61 ans, le 24 août 1918, peut être d’une intoxication due au gibier faisandé. Ironie du sort : huit jours après son décès, la cheminée du château s’écroule…

      Carte identité

        Pour toute demande concernant vos pièces d’identité, vous pouvez vous renseigner et prendre rdv à la Mairie d’Oloron-Sainte-Marie auprès du Service Etat Civil en téléphonant au 05.59.39.98.91.

        Vous pouvez d’ores et déjà vous rendre sur le site ci-dessous, vous y trouverez peut-être les réponses que vous cherchez.

        https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N19810

         

        Présentation de la commune

        Authentique et nature, Précilhon donne le ton

        Ce qui marque immédiatement en arrivant à Précilhon, c’est la sculpture de mur de briques taillées représentant les villageois imbriqués dans des postures expressives. Colorée et drôle, elle représente l’esprit de notre village de 410 habitants : solidarité et vie rurale. Conçue par une artiste tchèque, Eva Roucka, elle démontre aussi l’ouverture de Précilhon à la culture et à la modernité. Se fondant dans le paysage, elle s’acoquine agréablement à l’église Saint-Martin. Petite, intime, celle-ci accueille un rétable et un tabernacle de coeur totalement restaurés à la feuille d’or par des artisans restaurateurs dont le Peintre Philippe Gavillon de Haut de Gan et Stéphanie Redal. D’autres objets, dont une chasuble cousue de fil d’or, font de cette église du XVIIème siècle un petit musée qui mérite une visite. Il faut dire que le tabernacle à ailes, surmonté d’un dais en forme de coquille ainsi que le rétable constitué de trois panneaux et de colonnes torses datant du XIXème siècle, sont d’une qualité remarquable.

        dolmenCe ne sont pas les seules curiosités de Précilhon. En 1952, dans le bois de Précilhon, en bordure du chemin de crête, le dolmen “Darre la Peyre” a été partiellement dégagé du tumulus qui le recouvrait. La présence de cette sépulture est très certainement liée au pastoralisme pratiqué dans cette zone dès le Néolithique Final, environ 4 000 avant J.C.

        Associé au dolmen, le village a conservé quelques puits du XIXème siècle. Construits en galets et couverts d’une haute toiture, on les croise au détour d’une rue ou à proximité d’un pré. Témoins d’un mode de vie passé, certains d’entre eux ont malheureusement disparu mais d’autres ont été sauvés et restaurés. Sous la houlette des habitants et de l’équipe municipale, la volonté d’attirer les visiteurs et de développer l’économie artisanale est clairement posée. Ainsi un grand travail de réaménagement des sites tel que la remise en fonctionnement du lavoir ou le projet de réhabilitation du dolmen sous la direction de Monsieur Dumontier, archéologue en partenariat avec le Lycée agricole de Soeix. Associés aux travaux de voirie, l’enfouissement des réseaux et aménagements paysagers participent grandement à cette dynamique. Ainsi une aire de jeux pour enfants a été aménagée devant la Mairie et on envisage la réouverture des chemins abandonnés de Précilhon et des communes de la plaine d’Escou, pour retracer des parcours de promenades le long du ruisseau Escou.

        Toujours guidée par un esprit collaboratif, l’équipe municipale conduite par Nicolas LOUSTAU-CHARTEZ, s’attache à poursuivre les partenariats et les liens constructifs avec les diverses associations de la commune et les acteurs locaux. Ainsi le projet d’installer une AMAP “association pour le maintien de l’agriculture paysanne” a vu le jour. Véritable partenariat entre producteur et consommateurs sur la base d’un lien équitable, solidaire, transparent et convivial, l’installation d’un maraîcher de proximité s’avère pertinent sur la Commune qui a souhaité également instauré un “marché” de produits du terroir.

        Et Précilhon ne manque pas d’initiatives pour les visiteurs et les Précilhonnais : des ateliers et cours de peinture, de chants et de musiques anciennes avec l’association “L’école des champs”, ou des ateliers de théâtre, ouverts à tous, avec des représentations au mois de juillet, organisés par l’association pour la sauvegarde du Château Bazerques, en sont des exemples. Sans oublier la fameuse course à pied en chemin naturel, de 30 kms pour le premier parcours “initié” et le 2ème de 13 kms plus “découverte” qui traversent successivement Goès, Escout, Escou et Estialescq et qui rassemble plus de 300 passionnés de Trail et de découverte nature : Précilhonnais et Oloronais certes, mais également Jurassiens, Bordelais, Parisiens, Corses, Belges ….. sont au rendez-vous.

        vue Nul doute   qu’avec tout   cela, Précilhon   peut retenir   quelques   visiteurs   amoureux   d’histoire,   d’artisanat et de   produits du “terroir” et peut être assister à un concert acoustique en l’église Saint-Martin ou à un spectacle de la saison culturelle …


        Toponymie

        Le nom du village trouve certainement ses origines dans le nom d’un homme latin Priscillus auquel a été ajouté le suffixe -onem pour désigner le domaine de Priscillus.

        1267 : Précilhon (For d’Oloron)
        1368 : Plessihoo (notaires de Lucq de Béarn)
        1375 :  Precilhoo (contrat de Luntz)
        1405 :  Presilhoo (notaires de Navarrenx)
        1421 :   Pressilhoo (notaires de Lucq de Béarn)
        1548 :  Presylho (réforme des Etats de Béarn)
        1776 : Presillon (registre des Etats de Béarn)
        Fin XVIII : Précilhon (carte de Cassin).

        Déclaration préalable

        imagescaaw5uwb 

        La déclaration préalable

         Dans quels cas faut-il demander  une déclaration   préalable ?

        Elle est obligatoire     dans les cas suivants :
        – Construction ayant pour effet de créer une Surface Hors Oeuvre Brute (S.H.O.B) entre 5 et 20 m² compris,
        – Ravalement et travaux entraînant un changement d’aspect extérieur,
        – Changement de destination lorsqu’il n’y a pas de travaux ou avec des travaux ne modifiant pas les structures porteuses du bâtiment ou sa façade, – Transformation de plus de 10 m2 de SHOB en SHON (Surface Hors Oeuvre Nette),
        – Piscine non couverte dont le bassin est supérieur à 10 m² et inférieur ou égal à 100 m², ou celle dont la couverture, fixe ou mobile, est inférieure à 1.80 mètre de haut,
        – Construction d’une hauteur supérieure à 12 mètres de haut sans création de SHOB,
        – Lotissement créant un ou deux lots ou division foncière.

        Comment constituer ce dossier ? La demande de déclaration préalable peut être retirée à la Mairie ou en allant sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N319 :

        • Réalisation de lotissements ou autres divisions foncières non soumis à permis d’aménager
        • Réalisation de constructions et travaux non soumis à permis de construire portant sur une maison individuelle et/ou ses annexes
        • Réalisation de constructions, travaux, installations et aménagements non soumis à permis comprenant ou non des démolitions
        • Celle-ci doit être accompagnée des pièces nécessaires (indiquées sur le bordereau de pièces à joindre à la demande selon le projet et sa situation).

        Vous devez déposer ensuite votre dossier complet à la Mairie en deux exemplaires. Des exemplaires supplémentaires peuvent être demandés dans le cas de consultations de services.

        Le délai d’instruction… Le délai d’instruction de base est fixé à un mois ; cependant si le projet est soumis à consultation de services, un délai supplémentaire peut être nécessaire.

        Sa validité… La déclaration préalable suit les mêmes caractéristiques que le permis de construire car elle est valable deux ans et peut être prorogée d’une année si la demande a été faite au plus tard deux mois avant la date d’échéance.

        CHATEAU BAZERQUES

        Il y a …. quelques années, des amoureux de culture ont créé cette association afin de partager leur passion avec le public : proposant des animations allant du théâtre au chant en passant par des projections – débats ou des sujets divers et variés.

        Adeptes de la bonne cuisine, des repas à thèmes animés par des musiciens endiablés ont vu le jour : Sainte-Luce, repas des bénévoles, année cyclo-touriste (2005), soirée espagnole, marocaine, algérienne, cabaret ….

        Mise en place également d’un stage de théâtre, une semaine, au mois d’Août, animé par Marie-Hélène Rousset, pour petits et grands.

        Différentes compagnies de théâtre ont pu jouer dans le foyer, comme : “Les pieds dans l’eau”, le “scarabée bleu”.

        Aujourd’hui, un nouveau virage est pris par l’association. Dorénavant, il y aura 2 branches :

        • culture : animée par Alain DAUDE
        • sportive : animée par Eric SAGOUSPE et Jean-Pierre BADET

        Le président est toujours Sylvestre MARESTIN

        “LES PRINTANIERES” sont organisées tous les ans en même temps que les fêtes du village. Au programmes : peinture, tremplin rock, chants, musique, théâtre ….

        ” LE TRAIL” est également organisé durant ces fêtes

        EN 2017, L’ASSOCIATION  A DECIDE  DE SE METTRE EN SOMMEIL.

        VOIRIE ET CIRCULATION

        VOIRIE 
        La Commission voirie va faire la liste des travaux à réaliser cette année sur les voies communales.
        Sur la D 116, le revêtement de la traversée du village a été refait entièrement en enrobé, par les services du Conseil Général, en Aout 2014.

        Il y aura interdiction pendant 3 ans de faire des travaux de raccordement (eau, gaz, assainissement …) avec des tranchées sur cette départementale

        Début 2016, des travaux d’enfouissement des lignes téléphoniques, éclairage public et telecom ont commencé et  vont durer six mois sur une partie du chemin d’Es Biès et de la rue de la Barrière. Le plan de circulation sera modifié selon les besoins, des panneaux seront installés par la société DESPAGNET. MERCI DE VOTRE COMPREHENSION. 

        PLAN DE CIRCULATION Nous vous rappelons que, suite à la réunion publique sur l’étude de l’aménagement de la rue de la Barrière et du chemin d’Es Biès, la Municipalité a décidé d’instaurer un plan de circulation sur ces deux voies.

        Rue de la Barrière ; A compter du 1er avril 2012 :

        • sens interdit du N°1 jusqu’au n°11
        • sens unique du n°11 rue jusqu’au n°1

        Chemin d’Es Biès  ; A compter du 1er avril 2012 :

        • sens interdit du carrefour de la Vierge au carrefour de la Carrérotte. (Gimenez-Anquetin)
        • voie sans issue du carrefour de la Carrérotte au carrefour de la Vierge. (Anquetin-Gimenez)
        • sens unique du carrefour Menvielle au 1 chemin d’Es Biès. (Boeuf-Vacher)

        Une barrière a été fixée après le carrefour de la Vierge, sur le chemin d’Es Biès afin de fermer cette voie.

        Nous espérons que cette solution permettra de résoudre quelques problèmes de sécurité ou de vitesse.

        La DDTM a été saisi par la Mairie afin de trouver une solution aux problèmes de vitesse et de sécurité dans les voies du village et notamment dans le secteur de l’Eglise.

        ATELIERS JEUNES

        Comme tous les ans, la Commune va accueillir des jeunes, accompagnés d’un coordonnateur pour réaliser quelques travaux, notamment l’embellissement du village (plantation arbres et fleurs).

        En 2014, c’est la Vierge à l’entrée du village qui a retrouvé une nouvelle jeunesse ainsi que le Lavoir .p1010046

        p1010047
        En 2015, c’est le plâtre dégradé par le salpêtre en partie basse du pilier qui a été enlevé, avec dépose du lambris. De plus, la porte située au Nord a été repeinte. En 2016, c’est l’entrée de la Mairie qui sera améliorée.

        En 2016 : Travaux de peinture au Presbytère et à la Mairie

        Pour 2017 : Aménagement de l’Aire de Jeux, entretien des espaces verts.

        Pour 2018, l’opération va être reconduite.